Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Music All

Music All

La référence en matière de comédie musicale française


Tout Part De Rien...

Publié par Music All sur 19 Juin 2016, 19:46pm

Catégories : #Portraits

Tout Part De Rien...

Les comédies musicales sont souvent l'occasion pour les artistes de se rencontrer et de collaborer sur des projets extérieurs au monde du spectacle. C'est le cas pour le danseur Tiwuany Lepetitgaland. Rencontre.

On a récemment pu l'apercevoir dans La Légende du Roi Arthur, tantôt en forgeron, tantôt en chevalier. Tiwuany nous montre toute l'étendue de son talent de danseur au fil des tableaux de la légende arthurienne. Pourtant, c'est plus par ses talents de scénariste que par ses pas de danse qu'il se fait vraiment remarquer des fans du spectacle.

Tout Part De Rien

Le 24 Mars apparaissaient sur les fils d'actualités des fans de comédies musicales un nouveau film : Il était une fois à Brest, court-métrage humoristique détournant gentiment les films d'espionnage. Derrière et devant la caméra Tiwuany Lepetitgaland, déjà danseur pour La Légende du Roi Arthur, accompagné de plusieurs de ses collègues de scène comme Charlie Boisseau ou Camille Lou. Survient alors l'engouement général des fans et quelques mois plus tard, c'est au tour de Dead Cola, court-métrage situé entre le genre épouvante et humoristique dans lequel les protagonistes se retrouvent piégés au coeur d'un jeu vidéo maudit, de sortir sur les plateformes de visionnage. Derrière ces mini-films se traduit une réelle envie de réalisation et une passion certaine pour le cinéma. Nous avons rencontré le réalisateur à l'occasion d'une courte interview.

Music All : Tu es danseur et acrobate professionnel. De quelle formation dispose-tu ? Où l'as tu effectuée ?

Tiwuany : J'ai commencé la gymnastique artistique à l'âge de six ans et je l'ai pratiqué en compétition pendant neuf ans. Je me suis ensuite mis à pratiquer la danse hip-hop et le breakdance par la suite. En mixant les deux styles, j'ai pu trouver mon propre style et ma signature artistique.

On a pu te voir dans Romeo i Giulietta et La Légende Du Roi Arthur, deux spectacles mis en scène par Giuliano Peparini. Comment cette collaboration avec le metteur en scène est-elle née ?

Ma collaboration avec Giuliano a commencée quand j'ai participé à un casting pour le spectacle « The House of Dancing Water » qu'il a mis en scène à Macau et le jour de l'audition, mon style et ma détermination lui ont plu donc il a décidé de me tester sur une émission de télévision italienne « Amici » (adaptation italienne de Star Academy ndlr.). Nous avons donc commencé à travailler ensemble.

Tu es plutôt danseur de formation, comment t'es venu l'idée de produire ces court-métrages humoristiques ? As tu une formation dans la réalisation ou cela te vient-il d'une passion pour le cinéma ?

J'ai toujours été intéressé par la création de vidéo, photos ou tout ce qui concerne l'art en général. L'idée des vidéos de TPDR est partie de rien d'où le nom que j'ai voulu utiliser pour le logo (Tout Part De Rien). Le groupe a joué le jeu et j'ai été plutôt content du résultat.

Tu rédiges le scénario de chaque film. Comment l'idée te vient-elle ? Es-tu le seul décisionnaire des scénarios ou y a t-il plusieurs personnes qui travaillent dessus ?

J'ai toujours une idée du genre du film avec un début de scénario. Je m'adapte en fonction de chaque lieu de tournage mais aussi en fonction de l'envie de chacun. Pour Dead Cola, par exemple, j'ai travaillé avec l'idée de chacun de nous six et puis, en fonction des différentes vidéos que j'avais faite, le scénario changeait. Certains lieux m'ont offerts des scènes inédites comme celle de Camille ! (rires) Mais au final, quand je commence les films, je sais dans quelle direction je veux aller.

Une production peut parfois s'avérer coûteuse. De quel moyens dispose-tu pour mettre tes idées à exécution ?

Tout Part De Rien n'est pas une production réelle mais plutôt pour moi le moyen de signer mon travail et d'identifier mes vidéos, elle n'engage donc pas de coût mais cela pourrait par la suite devenir quelque chose de plus sérieux, on ne sait jamais !

On a récemment pu te voir danser dans La Légende du Roi Arthur et dans le nouveau clip de Tal. Comment arrives-tu à gérer ton métier de danseur et ton occupation de scénariste/comédien pour TPDR (Tout Part De Rien Prod) ?

Je reste tout de même assez disponible en soirée et en semaine pour pouvoir gérer mes créations. De plus quand je suis en déplacement, c'est pour moi le meilleur moment de création. Je profite par exemple des trajets en avion ou en train.

Dans ces court-métrages, on peut te voir au devant de la caméra. Pense-tu que cette expérience de comédien peut te donner l'envie d'aller plus loin dans ce domaine ? Des projets dans le cinéma peut être ?

Le milieu du cinéma me plaît et j'aime beaucoup faire le clown avec les collègues. Alors pourquoi pas le cinéma, un rôle de comédien cascadeur !

Aurais-tu une petite anecdote de tournage à partager avec nous ?

Dans Dead Cola, mon dernier court-métrage sorti récemment, il y a une scène où quatre des protagonistes se retrouvent dehors pour faire une réunion et mettre en place une stratégie. On l'a tournée en pleine nuit, il faisait froid et on a eu beaucoup de fous rires donc on a perdu beaucoup de temps. En plus, plus on mettait de temps, plus le froid nous engourdissait les mâchoires et nous avions du mal à parler. C'était fou rire sur fou rire. Je pense que le making-off promet de belles choses ! (rires)

Quel avenir vois-tu pour les films de Tout Part De Rien ? On voit souvent les chanteurs de LRA dans les films, pense-tu que la dernière du spectacle mettra fin à cette production ?

Je suis déjà en train de penser au prochain projet de Tout Part De Rien. Que ce soit au cinéma ou autre mais l'aventure continuera !

Quels sont tes projets pour le futur au sein ou non des productions Tout Part De Rien ?

J'ai plusieurs projets après le Roi Arthur. Je retourne en Italie cet été pour un événement à Milan en collaboration avec Giuliano Peparini, j'enchaîne ensuite avec un autre événement à Naples avec Giuliano, encore une fois, et Franco Dragone. Et ensuite je pars en Sardaigne avec ma petite amie et le « Circo Bianco » (le cirque blanc) pour effectuer des duos acrobatiques et animations que nous avons mis en place cette année. Ensuite, nous verrons en fonction des projets de la rentrée en France ou autre chose.

(Et en bonus, le bêtisier d'Il était une fois à Brest : https://www.youtube.com/watch?v=VKl7sADxV58)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents