Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Music All

Music All

La référence en matière de comédie musicale française


MTatiana : une garce que l'on adore détester

Publié par Music All sur 23 Novembre 2016, 14:42pm

Catégories : #Nouveautés

MTatiana : une garce que l'on adore détester

Il y a déjà presque trois ans que la comédie musicale 1789, les Amants de la Bastille prenait fin au Palais des Sports de Paris. C’est dans ce spectacle que le public avait pu découvrir Tatiana Matre, jeune chanteuse française, dans le rôle de l’amie de Marie-Antoinette, Yolande de Polignac. Aujourd’hui, c’est en solo qu’elle continue sa carrière d’artiste et qu’elle nous présente des singles tous aussi piquants les uns que les autres. Music All vous dit tout sur le dernier en date.

 

C’est d’abord dans un rôle simplement joué que le public de 1789, les Amants de la Bastille découvre le talent de comédienne de Tatiana. Mais elle a rapidement l’occasion de doubler les deux rôles principaux (Solène et Olympe) pour montrer son talent de chanteuse. Suite à cette aventure, elle continue sa carrière en solo et apparaît dans le très récent télé-crochet Rising Star sur M6. En parallèle, elle sort un premier EP « Psyché – Délices » dont les chansons piquantes dénoncent une position peut-être trop inférieure de la femme dans la société actuelle.

Aujourd’hui, c’est avec un nouveau single que Tatiana se présente à nous. « La Garce », dont le clip sort le 14 Novembre 2016, est un nouveau single aussi féministe que le premier. Elle nous raconte avec force d’auto dérision les histoires d’amour volages d’une jeune femme rêvant du prince charmant. Sujet intemporel de la vie d’une femme, elle nous évoque la vision négative des histoires sans lendemain au rythme des insultes que l’on peut proférer à l’égard de ces femmes frivoles.

Elle agrémente sa chanson d’un clip festif, à renfort d’un groupe de garçons sur lequel elle prend le dessus pour dégager une nouvelle fois cette vision négative de la position de la femme. Mais pour une fois, au contraire des habitudes sociétales, ce n’est plus une femme mise à l’égal de l’homme mais une femme bien supérieure que l’on retrouve dans ce personnage à l’esprit jovial mais quelque peu combatif des idées reçues.

« Femme stupide », « garce », sont ici autant d’idées que l’on voudrait mettre de côté pour montrer l’unique vérité d’une femme aux sentiments amoureux débordants qu’elle ne peut donner à un seul homme. Tatiana nous crée ici un personnage auquel beaucoup de femmes peuvent s’attacher voire même s’identifier pour légitimer cette envie de s’amuser et de profiter d’une vie et d’un possible amour idéal.

 

Gaëlle De Marrez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents