Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Music All

Music All

La référence en matière de comédie musicale française


Jean-Michel Vaubien à l'assaut de Notre-Dame

Publié par Music All sur 6 Avril 2017, 16:33pm

Catégories : #Portraits

Jean-Michel Vaubien à l'assaut de Notre-Dame

De Roméo et Juliette à DISCO en passant par Avenue Q, Jean-Michel Vaubien n'en est pas à sa première comédie musicale. Il enflamme aujourd'hui les scènes de France avec le retour triomphal de Notre-Dame de Paris. La tournée commence par le Zénith de Toulouse dès le 7 avril 2017 et s'arrêtera dans tout l'hexagone pour revenir poser ses valises au Palais des Congrès de Paris pour le temps d'un week end exceptionnel à la mi-novembre. Mais qui se cache donc derrière l'autre Clopin ? Music All a eu le privilège de le rencontrer...

 

Music All : Bonjour Jean Michel. Merci de prendre le temps de nous répondre.

JM Vaubien : C’est un plaisir et Merci à vous.

 

M.A : Tu rentres tout juste de Taipei avec la troupe de Notre Dame De Paris, c’était une expérience assez inédite et une première pour toi, tu l’as largement partagé sur les réseaux. Si tu ne devais retenir qu’un souvenir, le plus fou, le plus fort, le plus incroyable, quel serait-il ?

JMV : En effet c’était une grande première pour moi. Je ne connaissais pas l'Asie et j’ai voulu le partager avec mes amis. Un seul souvenir ? Mais c'est de la torture ! Je dirais le moment où j'étais avec Julien Mior (doublure de Frollo) dans la rue et qu'un monsieur nous a menacé avec un couteau pour nous faire goûter des fruits de mer. La crise de rire !

 

M.A : Vous avez eu un accueil très chaleureux d’un public différent des parisiens, est-ce que tu t’attendais à un tel engouement ?

JMV : J'avais déjà entendu parler du Public asiatique mais je dois dire que je reste agréablement surpris de leur réactions et du respect qu’ils ont pour les artistes. Nous étions tous logés à la même enseigne, danseurs, chanteurs principaux et doublures avions droit à la pose photo.

 

M.A : Comment expliques-tu le succès de ce spectacle qui a déjà presque 20 ans ?

JMV : Si ce spectacle a un tel succès près de 19 Ans après sa création, à mon sens, c’est parce qu'il a relancé la comédie musicale en France mais également parce qu’il est d'une qualité d’écriture et de composition rarement égalée.

 

M.A : Tu n’en es pas à ton premier spectacle (Fame, Avenue Q, Roméo et Juliette ou Disco plus récemment), comment vit-on de passer d’un rôle de titulaire à un rôle de doublure ? Est-ce parce que c’était la prestigieuse production de NDP que tu as dit oui ?

JMV : Oui, j’ai la chance d’avoir la carrière dont je rêvais en commençant ce métier. Si tu le vis mal, c’est que c’est ton ego qui parle. Ce métier est fait de hauts et de bas, de rôles principaux et secondaires... Je ne m'étais retrouvé qu'une seul fois confronté à un poste de doublure que j’ai refusé, mais c’était simplement parce que le spectacle ne me faisait pas envie.

 

M.A : Tu es entré dans une équipe majoritairement constituée de gens qui se connaissaient et avaient déjà travaillé sur ce spectacle, comment s’est passée ton intégration ?

JMV : Alors pas plus que ça, il n’y a finalement que 3 personnes qui avaient déjà joué spectacle. Mon intégration s'est merveilleusement bien passée. J’ai la chance de m’intégrer assez facilement.

 

M.A : Notre question préférée est la suivante : peux-tu nous raconter l’anecdote la plus amusante que tu aies vécue lors de l’aventure NDP ?

JMV : Je pense que mon anecdote c’est surtout l'ambiance qui règne dans les coulisses, l’équipe est super soudée. Ah si ! Je me rappelle du moment où on faisait un filage à Taipei : l'ordinateur a buggé deux fois pendant que Jay patientait en haut de sa poutre.

 

M.A : Tu as eu énormément de succès avec la chanson L’Explorateur dans Vaiana, La Légende Du Bout Du Monde. Envisages-tu d’accepter un prochain doublage pour un film d’animation comme tu l’as déjà fait par le passé (Monstres Academy, Dragons 2) ?

JMV : Ah ah, cette question est trop mignonne. Alors, le succès est relatif : « Enormément » je pense que c'est un petit peu exagéré mais c'est vrai que c'est la première fois que je fais autant de vues sur Youtube ! Je suis heureux d'avoir une chanson dans un Disney mais ce n'est pas moi qui « accepte » d'y participer, on me propose et je m'empresse de dire OUI. La doublage est l'une de mes activités principales aujourd'hui et je m'y épanoui vraiment, j'adore ça !

 

M.A : Penses-tu te lancer dans l’écriture et la composition d’un album ou restes-tu un artiste attaché au genre de la comédie musicale et aux groupes ? Même questions pour le cinéma ou les séries télévisées, tu en as déjà plusieurs à ton actif, veux-tu y revenir dans un futur proche ?

JMV : Je crois que je reste un artiste de scène et de Live. Les Albums ne me font pas nécessairement rêver et je ne vois pas la comédie musicale comme un moyen d'arriver à être connu et classé dans les charts. Mais il ne faut jurer de rien...

 

M.A : Si tu pouvais choisir un personnage (de film, de roman, de comédie musicale, de BD…) à interpréter, le rôle de tes rêves, qui serait-ce ?

JMV : Sans hésiter je crois que je dirais Jean Valjean dans « Les Misérables » . Marius me plairait bien aussi... C'est possible de jouer ce genre de rôle à Broadway ou dans le West End alors pourquoi pas chez nous ?

 

Propos recueillis par Gaëlle et Célia. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents