Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Music All

Music All

La référence en matière de comédie musicale française


Ghost, le Musical au théâtre Mogador

Publié par Gaëlle sur 25 Février 2020, 18:00pm

Catégories : #Spectacles

21 ans après le film culte, Bruce Joel Rubin décide de monter la toute première version musicale de Ghost sur les planches de la Manchester Opera House. Après 9 ans de succès à travers le monde, c'est Stage Entertainment France qui reprend le flambeau pour apporter ce spectacle dans l' Hexagone.

Crédit : Alessandro Pinna

Crédit : Alessandro Pinna

C'est sur la scène du théâtre Mogador à Paris que se monte pour la première fois en France Ghost, le Musical. Pendant près de deux heures, le spectateur ne perd pas une miette de l'histoire d'amour de Molly Jensen et de Sam Wheat, deux jeunes new-yorkais.

Crédit : Alessandro Pinna

Lorsque l'assassinat du protagoniste met tragiquement fin à cette idylle, le fantôme du héros fait appel à l'extralucide Oda Mae Brown pour l'aider à communiquer avec Molly et découvrir les dessous de cette affaire. 

Agrémenté d'une dizaine de chansons, le spectacle aborde à sa façon le voyage d'une héroïne au travers les étapes du deuil. L'audience oscille alors entre les émotions et passe du rire aux larmes au fil des tableaux. 

Une distribution de taille

Pour cette adaptation française du spectacle musical, Stage Entertainment nous offre une distribution d'envergure avec plusieurs noms déjà connus dans l'univers de la comédie musicale à la française. Moniek Boersma, interprète de Molly Jensen, revient avec brio sur les planches de Mogador (après Le Bal des Vampires, ndlr.) et offre une interprétation fraîche et puissante du personnage. A ses côtés, un Grégory Benchenafi impeccable dans le rôle de Sam grâce à un jeu et une "présence" sans fausse note tout au long du spectacle. Les deux acteurs, très complices sur scène comme à la ville, forment l'un des meilleurs duo de cette saison. Nous avons été enchantées de découvrir le talent de Philippe Touzel, interprète de Carl Bruner, originaire du Québec. Habitué des comédies musicales nord-américaines (Footloose et Grease au Québec notamment), il sait se fondre dans le personnage et le rendre délicieusement détestable. Nous regrettons d'ailleurs de ne pas avoir eu l'occasion de le voir dans le rôle de Sam. 

Crédit : Alessandro Pinna

Bien entendu, nous n'oublions pas les trois interprètes de l'extralucide Oda Mae Brown. Claudia Tagbo nous proposait une excellente interprétation du personnage autant comique que vocale, une prouesse pour une première expérience en comédie musicale. Depuis le 31 Janvier 2020, Clair Jaz reprend le rôle de la voyante et nous propose une version plutôt axée sur le côté comique tandis que l'alternante Laura Nanou (sur scène tous les samedis après-midi) met en avant sa voix soul et nous soumet des numéros chantés de haut vol.

Crédit : Alessandro Pinna

Pour entourer les quatre acteurs principaux, c'est un ensemble trié sur le volet que nous retrouvons comme à l'habitude des productions de Stage Entertainment. Les chorégraphies sont exécutées avec maestria et nous avons eu le plaisir de retrouver plusieurs danseurs comme Grégory Gonel (La Belle et La Bête, Cats, Priscilla folle du désert), Alexandre Lacoste (Notre Dame de Paris) ou Alexandre Bernot, que nous avions vu dans Chicago la saison dernière. Celui-ci nous dévoile d'ailleurs toute l'étendue de son talent, non seulement en danse mais aussi en comédie et en chant en doublant les rôles de Sam et de Carl. 

Un régal pour les oreilles...et pour les yeux

Nous découvrons Bob Tomson et Alistair David à la mise en scène de Ghost, le Musical accompagné de Mark Bailey à la scénographie. Ensemble, ils signent leur première création française et c'est une réussite. 

Une fois encore, les décors de Stage Entertainment s'avèrent être très travaillés et ravissent les yeux du public. Nous avons d'ailleurs été époustouflées par le nombre de lieux que nous retrouvons sur scène : pas moins de 12 endroits différents sur une seule et même scène qui permettent de recréer presque à l'identique l'ambiance du film de 1990.

Nous ne dévoilerons bien entendu pas les secrets de la comédie musicale mais nous tenions à saluer le talent des deux metteurs en scène à user de stratagèmes pour offrir aux spectateurs des fantômes plus vrai que nature. Nous avons donc pu nous émerveiller devant des objets volants ou des artistes traversants les murs, une première sur les scènes parisiennes !

Pour ne rien gâcher de cette mise en scène, les costumiers du spectacle ravissent les yeux du public grâce à tenues tantôt sobres, tantôt brillantes et hautes en couleurs. Nous pensons bien évidemment aux costumes d'Oda Mae Brown mais l'ensemble a aussi sa part de paillettes avec les vestes du tableau de "Pleine aux As" que nous rêverions tous d'enfiler le temps d'un entretien.

Crédit : Alessandro Pinna


Comme le veut l'usage chez Stage Entertainment, les musiciens live enchantent nos oreilles avec des partitions d'une très grande qualité mais nous notons avec un très grand plaisir le retour de la fosse où une quinzaine d'instrumentistes accompagnent chaque soir les prouesses vocales des comédiens. 

Ghost, le Musical se joue jusqu'au 2 Mai 2020 au théâtre Mogador de Paris. Courez-y avant qu'il ne soit trop tard, c'est un spectacle à ne pas manquer pour les amateurs de comédie musicale. A bon entendeur...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents